Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Le Duranguesado : des villes nobles

  • Partager
  • Porte Santa Ana, Durango © Turespaña

    Porte Santa Ana, Durango © Turespaña

  • Place de l’hôtel de ville, Elorrio © Turespaña

    Place de l’hôtel de ville, Elorrio © Turespaña

  

Un voyage vers la nature et l’histoire

Au cœur du Pays Basque, une région historique a soigneusement conservé le patrimoine artistique et architectural de son passé. Terre aux paysages magnifiques, elle fut le berceau de nobles familles dont les demeures et palais imposants ponctuent toujours les villes d’Elorrio et Durango.
 

Lire la suite

Cette route commence dans la localité de Galdakao qui se distingue par son église romane et gothique Andra Mari, dans le quartier d’Elexalde, rénovée suivant le style Renaissance au début du XVIe siècle. Prenez ensuite la route N-634 qui suit la vallée de l’Ibaizabal vers l’intérieur du Pays Basque, jusqu’à la commune d’Amorebieta-Etxano. Vous pourrez y visiter l’église Santa María de la Asunción, gothique et Renaissance avec une tour baroque (XVIIIe siècle) et un grand retable rococo (XVIIIe).


De plus, réparties parmi les quartiers de la ville, vous pourrez découvrir de nombreuses constructions seigneuriales (demeures, palais), outre un circuit menant à 17 ermitages ruraux (XVe-XVIe) parmi lesquels il faut citer celui de San Miguel de Dudea.


En suivant la même route sur 12 kilomètres, vous arriverez à la ville de Durango, capitale du Duranguesado. Sa vieille ville abrite des constructions religieuses comme les églises Santa María de Uribarri, Santa Ana et San Pedro de Tabira, ainsi que des bâtiments civils et seigneuriaux comme l’hôtel de ville, l’arc de Santa Ana, les palais Etxezarreta et Olalde, et les tours d’Arandoño et Lariz. Le musée de la croix expose la croix de Kurutziaga, une splendide croix gothique du XVe siècle.


À Durango, tournez pour prendre la route BI-632 qui pénètre dans la vallée d’Atxondo. Vous approchez alors le parc naturel d’Urkiola, magnifique espace protégé formé de montagnes et de bois, un paradis de l’escalade et de la randonnée dominé par le légendaire mont Anboto.


La ville d’Elorrio est la halte suivante. Son patrimoine architectural s’articule autour de ses demeures blasonnées et de ses nobles palais des XVIIe et XVIIIe siècles.
La ville mérite une longue promenade au cours de laquelle vous pourrez visiter l’édifice baroque de l’hôtel de ville, la basilique gothique et Renaissance Purísima Concepción et les trois palais de la famille Arespakotxaga. Vous passerez par le portail sud ou celui de Don Tello et devant les palais du marquis de Tola ou Urkizu, Igartza, Arabio, Iturri, Otsa-Lekerika et Casajara ou Zearsolo. Complétez la visite par le monastère baroque Santa Ana et l’église San Agustín de Etxebarria.
De plus, la commune abrite l’importante nécropole d’Argiñeta, les vestiges d’un village médiéval dont les sépultures et stèles funéraires remontent aux VIIIe-IXe siècles.


Continuez sur 10 kilomètres au nord pour accéder à Berriz et contempler les maisons-tours de Berriz, Lariz et Arria. D’origine médiévale, elles ont ensuite été transformées en palais Renaissance (XVIe). Admirez aussi les nombreux manoirs, le sanctuaire Santa María de Andikoa (gothique final, XVIe) et l’église paroissiale San Juan Evangelista (XVIe-XVIIe).


Notre circuit s’achève dans la ville d’Iurreta toute proche de Durango, où il vous faut visiter l’église San Miguel Arcángel (néoclassique, XVIIIe-XIXe siècles), le palais Goikolea (XVIIe), l’hôtel de ville et le pont d’Arandia (baroque, XVIIIe) sur l’Ibaizabal.

 

Fermer

Ce qu'il faut voir sur la route

Ce qu'il faut faire

Cyclotourisme

Cyclotourisme
Randonnée pédestre

Randonnée pédestre
Voies vertes

Voies vertes
spain is culture