Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Route du Maestrazgo

  • Partager
  • Cantavieja © Turespaña

    Cantavieja © Turespaña

  • Castellote © Turespaña

    Castellote © Turespaña

  • Maisons à Mirambel © Turespaña

    Maisons à Mirambel © Turespaña

  • Portiques de la Plaza Mayor ou grande place, Molinos © Turespaña

    Portiques de la Plaza Mayor ou grande place, Molinos © Turespaña

  • Tronchón © Turespaña

    Tronchón © Turespaña

  • Villarluengo © Turespaña

    Villarluengo © Turespaña

  

Un spectacle de lumières, couleurs et pierre

Dans un environnement naturel d’une grande beauté, entre plateaux, vallées et bois, se cache l’une des régions les plus singulières d’Aragon. Le Maestrazgo doit son nom aux maîtres des ordres militaires du Temple et de Saint-Jean qui se partagèrent sa domination au Moyen Âge. Son air pur, son calme et ses beaux villages sont autant d’invitations engageantes à découvrir la région.
 

Lire la suite

Cette route compte plus de 200 kilomètres au total, traversant de splendides sites naturels et de petits villages médiévaux par des routes locales et régionales. Son point de départ, Molinos, est le siège du parc culturel du Maestrazgo, qui abrite aussi les passionnantes grottes de Cristal, un monument naturel d’origine karstique.
À 11 kilomètres, Castellote est le premier des ensembles historiques et artistiques à contempler sur la route du Maestrazgo. Les ruines du château des Templiers et ses deux musées complètent la visite. Toute proche, la retenue de Santolea propose diverses activités nautiques.
Et si la préhistoire vous passionne, Castellote, dans la commune d’Abenfigo, conserve aussi des empreintes de dinosaures fossilisées dans la roche (ichnites). Castellote abrite également le « Bosque Pétreo », un siège secondaire du musée Dinópolis qui réunit les indices de la présence des dinosaures dans la province de Teruel.
Ensuite, après quelques 36 kilomètres, nous arrivons à Tronchón, qui se distingue par son architecture civile (hôtel de ville, tours gothiques), l’église Magdalena, l’ermitage Tremedal et ses traditionnels fromages de Tronchón, déjà mentionnés par le Don Quichotte de Miguel de Cervantès.
Nous sommes au cœur du Maestrazgo, scène de batailles médiévales épiques entre les Templiers et l’Ordre de Malte, qui remporta la propriété de ces terres. Des siècles plus tard, cette région accueillera aussi les incursions du général carliste Ramón Cabrera, le Tigre du Maestrazgo. Les légendes et contes sur ces guerres sont encore partagés aujourd’hui.
À quelques 38 kilomètres de Tronchón, nous approchons des visites suivantes : les villages historiques médiévaux de Mirambel, Cantavieja et La Iglesuela del Cid. Entourés de remparts anciens (Mirambel conserve l’enceinte complète, avec ses cinq portes), leurs églises et manoirs gothiques et Renaissance les dotent d’un air particulier.
Quelques 26 kilomètres plus loin, marquons une halte à Mosqueruela puis, à 16 kilomètres de là, à Puertomingalvo. Ces deux ensembles patrimoniaux notables sont situés à l’extrême sud de la route. Prenons alors la direction de Valdelinares, dont l’hôtel de ville est celui dressé à la plus haute altitude de toute l’Espagne (1 652 m), et qui propose aussi une station de ski à quelques kilomètres.
Prochaine étape, Villarroya de los Pinares, à 16 kilomètres environ, avec son église gothique de l’Asunción du XVe siècle. Puis vient Miravete de la Sierra et son église Nuestra Señora de las Nieves, gothique et Renaissance, et le pont médiéval surmontant le Guadalope. Des ichnites supplémentaires peuvent y être admirés.
Fontanete, à 13 kilomètres, est dominé par l’édifice Renaissance de l’hôtel de ville et son église baroque Purificación. Nous approchons alors de la fin de la route. Non loin de là, visitons deux derniers villages à grande valeur architecturale, Villarluengo et Pitarque. Ils jouxtent l’espace naturel du canyon du Pitarque et les Órganos de Montoro ; de fait, leur centre d’interprétation environnementale se trouve à Villarluengo.
Le Pitarque, encaissé sur cette partie du parcours, dessine des paysages aussi singuliers que les Órganos de Montoro, un spectaculaire promontoire rocheux qui possède aussi une immense valeur scientifique.
 

Fermer

Ce qu'il faut voir sur la route

Ce qu'il faut faire

Cyclotourisme

Cyclotourisme
Promenades à cheval

Promenades à cheval
Randonnée pédestre

Randonnée pédestre

En savoir plus

spain is culture