Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Chemin du Cid. Troisième partie: Les trois taïfas

  • Partager
  • Monument au Cid, à Poyo del Cid © Turespaña

    Monument au Cid, à Poyo del Cid © Turespaña

  • Calatayud © Turespaña

    Calatayud © Turespaña

  • Porte des remparts de Daroca © Turespaña

    Porte des remparts de Daroca © Turespaña

  • Château de Molina de Aragón © Turespaña

    Château de Molina de Aragón © Turespaña

  • Albarracín

    Albarracín

  

Le Cid parvint à rassembler une armée nombreuse et puissante, qui se déplaçait librement au sein des taïfas (royaumes arabes) de Tolède, Saragosse et Albarracín. La troisième partie du Chemin du Cid s'étend d'Ateca (Saragosse) à Cella (Teruel), en passant par un certain nombre de localités autrefois comprises dans ces territoires.
 

Lire la suite

Cette troisième partie du Chemin du Cid traverse les provinces de Saragosse, Guadalajara et Teruel. Ceux qui la suivront à pied ou à bicyclette devront parcourir 289 kilomètres, respectivement en 13 et 6 jours. En voiture, pour profiter tranquillement du voyage, il est recommandé de réaliser ses 322 kilomètres asphaltés en trois jours.
À la route principale s'ajoutent en outre deux extensions possibles en boucle. La première, dite boucle de Gallocanta, part du village de Daroca et permet de découvrir, sur un parcours de 47 kilomètres, le lac de Gallocanta, l'une des zones humides les plus importantes d'Espagne. La seconde part quant à elle de Luco de Jiloca, et porte le nom de boucle de Montalbán.

Au cours de notre voyage, d'Ateca à Cella, nous traverserons la vallée du Jiloca, la région du Haut Tage et la sierra d'Albarracín. Nous vous recommandons de vous adresser aux offices de tourisme de chaque endroit pour connaître les activités et principaux lieux d'intérêt.

Principales étapes
Calatayud
est l'une des destinations incontournables de ce voyage. Fondée au VIIIsiècle à proximité des vestiges de la forteresse arabe que l'on peut toujours voir aujourd'hui, il vaut la peine d'en visiter le centre historique mudéjar, et notamment la collégiale Santa María la Mayor. Ne pas manquer de faire une halte également à Daroca pour admirer son imposante enceinte fortifiée, mais aussi ses palais, églises et bâtiments de style roman et gothique.

Une autre étape importante de ce parcours est Molina de Aragón. Une tranquille promenade nous permet d'en apprécier l'abondant patrimoine : son château, son quartier médiéval, ses édifices religieux, ses demeures seigneuriales… Poursuivant l'itinéraire, nous rejoignons un autre magnifique endroit : Albarracín. Mis à part ses remparts et son centre historique évocateur, nous y contemplons un aqueduc romain reliant la localité à l'étape finale de cette troisième partie de la route du Cid, Cella. L'ouvrage nous accompagne tout au long de la route – il est même possible de l'emprunter sur certains de ses tronçons.
 

Fermer

Ce qu'il faut voir sur la route Voir la suite

Pour poursuivre le voyage

Ce qu'il faut faire

Cyclotourisme

Cyclotourisme
Randonnée pédestre

Randonnée pédestre

En savoir plus

spain is culture