Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Le Studium Generale de Palencia, première université d'Espagne

  • Monument en hommage au Studium Generale de Palencia, première université d'Espagne. © Turespaña

    Monument en hommage au Studium Generale de Palencia, première université d'Espagne. © Turespaña

  
  


"Quelle fut la première université d'Espagne ? L'on pourrait penser qu'il s'agissait de Salamanque ou d'Alcalá de Henares. ..."

Quelle fut la première université d'Espagne ? L'on pourrait penser qu'il s'agissait de Salamanque ou d'Alcalá de Henares. Pourtant, le premier centre d'études supérieures considéré et reconnu comme tel fut le Studium Generale de Palencia. Les maîtres européens les plus réputés y ont en effet donné des cours dès le début du XIIIe siècle. 

Pour remonter jusqu'aux origines de l'université espagnole, il faut se rendre à Palence en l'an 1212. C'est à cette date que le roi Alphonse VIII de Castille reconnaissait officiellement le Studium Generale de Palencia, lui conférait le titre de centre d'études supérieures d'excellence, et lui octroyait une rente annuelle pour sa subsistance. Le modèle existait déjà en Europe, à travers d'autres institutions prestigieuses comme Bologne, Oxford, Paris ou Cambridge.

Un peu d'histoire

Même si dans le domaine ecclésiastique, sa reconnaissance en tant que Studium Generale ne s'est produite qu'en 1208, sa fondation remonte au XIIe siècle. Saint Dominique de Guzmán, fondateur de l'ordre des dominicains, y fit ses études dès 1184. Entre 1222 et 1227, Gonzalo de Berceo se forme aussi au Studium Generale de Palencia, fondé par l’évêque Tello Téllez de Meneses, qu’il mentionne dans ses œuvres.

À cette époque, les étudiants obtenaient le titre de licenciés en théologie et en arts, après avoir suivi deux cycles d'enseignement : le Trivium (grammaire, rhétorique et dialectique) et le Quadrivium (arithmétique, géométrie, astronomie et musique).

Le Studium Generale de Palencia offrait également des études juridiques complémentaires dont les cours étaient donnés par les éminences de l'époque. Le décès d'Alphonse VIII en 1214 entraîna cependant le déclin du centre, surtout à partir du moment où son successeur, Alphonse IX, décida de transférer l'université à Salamanque (1218).

Le Studium Generale de Palencia succomba finalement sous la concurrence des universités de Salamanque et de Valladolid. Elle servit cependant de précédent à d'autres universités historiques comme celles de Séville, Gérone, Alcalá de Henares ou Valence.

spain is culture