Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Journée internationale du patrimoine mondial de l'UNESCO

  • Place de Leocadia, Tolède © Turespaña

    Place de Leocadia, Tolède © Turespaña

  • Toiture mudéjare de la cathédrale de Teruel © Turespaña

    Toiture mudéjare de la cathédrale de Teruel © Turespaña

  • Parc national d'Ordesa © Turespaña

    Parc national d'Ordesa © Turespaña

  • Festival des patios cordouans

    Festival des patios cordouans

  • Parc national de Garajonay © Turespaña

    Parc national de Garajonay © Turespaña

  
  


"Le 16 novembre est la Journée internationale du patrimoine mondial. ..."

Le 16 novembre est la Journée internationale du patrimoine mondial. Ce même jour de l'année 1972 était signée à Paris la Convention sur le patrimoine mondial culturel et naturel, qui est à l'origine de ce type d'initiative de protection culturelle. Il s'agit d'une occasion parfaite pour rappeler que l'Espagne est le troisième pays au monde en nombre de biens inscrits par l’UNESCO au patrimoine mondial.

La liste du patrimoine mondial répertorie quelque 1007 biens distribués dans 161 pays et divisés en trois catégories : biens culturels, naturels et mixtes. Il s'agit d'endroits, de monuments ou de sites rendus exceptionnels, universels et uniques par leurs caractéristiques. À ce jour, l'Espagne compte 46 espaces inscrits dans cette liste de l'UNESCO, dont 40 culturels, quatre naturels et deux mixtes.

Richesse patrimoniale

L'Alhambra, le centre historique de Tolède, le gisement d'Atapuerca ou l'architecture mudéjare d'Aragon sont quelques-uns des éléments du patrimoine espagnol répertoriés dans la catégorie des biens culturels. Cette déclaration s'applique aux monuments, sites ou endroits ayant une valeur universelle exceptionnelle du point de vue de l'histoire, de l'art, de la science, de l'anthropologie ou de l'ethnologie.

Dans le domaine des biens naturels se trouvent des monuments naturels, des formations géologiques ou des endroits exceptionnels de par leur valeur esthétique ou scientifique, leur conservation ou leur beauté naturelle. Les forêts de hêtres d'Espagne et les parcs nationaux du Teide, de Garajonay et de Doñana en font partie. Finalement, les biens mixtes regroupent les sites qui possèdent les qualités des deux autres catégories. En Espagne, c'est le cas d'Ibiza, pour sa biodiversité et sa culture, et de la zone des Pyrénées-Monte Perdido.

Culture immatérielle

Mis à part les monuments et espaces naturels, l'UNESCO élargit également sa protection, par la déclaration de Patrimoine culturel immatériel de l'humanité, aux coutumes, arts et traditions qui constituent une partie de notre héritage culturel. En Espagne, 13 biens ont été classés dans cette catégorie : entre autres, le flamenco, la diète méditerranéenne, le langage sifflé ou « silbo gomero », les pyramides humaines ou « castells » et la fête des patios de Cordoue.

En savoir plus

spain is culture