Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Cinq musées, un autre Madrid

  • Façade du musée Cerralbo, Madrid © Ministerio de Cultura y Deporte

    Façade du musée Cerralbo, Madrid © Ministerio de Cultura y Deporte

  • Galerie du musée Cerralbo, Madrid © Museo Cerralbo

    Galerie du musée Cerralbo, Madrid © Museo Cerralbo

  • Salle de bal, Musée du romantisme, Madrid © Museo de Cultura y Deporte

    Salle de bal, Musée du romantisme, Madrid © Museo de Cultura y Deporte

  • Patio andalou, Musée Sorolla, Madrid © Museo Sorolla

    Patio andalou, Musée Sorolla, Madrid © Museo Sorolla

  • Salle du musée Sorolla, Madrid © Museo Sorolla

    Salle du musée Sorolla, Madrid © Museo Sorolla

  • Escalier principal, Musée national des arts décoratifs, Madrid © Turespaña

    Escalier principal, Musée national des arts décoratifs, Madrid © Turespaña

  • Salle du musée Lázaro Galdiano, Madrid © Fundación Museo Lázaro Galdiano

    Salle du musée Lázaro Galdiano, Madrid © Fundación Museo Lázaro Galdiano

  
  


"Voici un parcours qui s'adresse à ceux qui veulent sortir des sentiers battus et souhaitent découvrir des lieux singuliers. Voici cinq lieux incontournables pour leur beauté et leurs trésors. ..."

Voici un parcours qui s'adresse à ceux qui veulent sortir des sentiers battus et souhaitent découvrir des lieux singuliers. Voici cinq lieux incontournables pour leur beauté et leurs trésors. Cinq musées qui sont cinq palais ; cinq ambiances singulières, créées par des personnages passionnants, où la beauté et l'art ont la vedette.

Le musée national des arts décoratifs, le musée Cerralbo, le musée du romantisme, le musée Sorolla et le musée Lázaro Galdiano : voici les cinq points qui marquent ce parcours culturel alternatif dans « l’autre Madrid ». Vous pourrez vous procurer l'abonnement permettant de visiter tous les musées dans n'importe lequel des cinq. Ce pass, valable 10 jours, est vendu au prix de 12 euros. Avec cet achat, vous recevrez également une carte valable pour deux personnes qui permet d'accéder gratuitement aux cinq musées tous les samedis pendant un an.

En outre, du 19 au 23 novembre 2019, dans le cadre du programme « Cinq musées font une maison », deux visites guidées sont organisées dans chacun des musées, une visite le matin et une autre l’après-midi. Ces visites permettent de souligner leurs aspects communs : le type de construction, l'espace domestique, le fondateur de la collection, le quartier...

Musée national des arts décoratifs

On trouve à deux pas du Parc du Retiro cet hôtel particulier du XIXe siècle ayant appartenu à la duchesse de Santoña. Son architecture correspond à celle des hôtels de la bourgeoisie, aujourd’hui disparus, qui furent construits à partir de 1877 sur les terrains du Palais du Buen Retiro. La collection permanente du musée nous plonge dans le quotidien d’hier et d’aujourd’hui, dans l’intimité des pièces d’autres époques... Quant aux expositions temporaires, elles portent sur le design contemporain et le design industriel, sur les artistes et les créateurs qui ont façonné et façonnent encore aujourd’hui notre environnement.

Musée Cerralbo

Ce musée se trouve entre la Plaza de España et le Parque del Oeste. Ce bâtiment a été construit entre 1885 et 1893 comme résidence du marquis de Cerralbo suivant les caractéristiques des hôtels particuliers français, avec une cour intérieure et un jardin. L'esprit collectionneur du marquis l’amena à réunir l’une des plus importantes collections privées de l’époque, qui comprenait plus de 50 000 pièces en tout genre : des peintures, des sculptures, des tapisseries et des céramiques, mais aussi des pièces de monnaie, des montres, des armures, des meubles, des dessins et des photographies. Aujourd’hui, ces objets sont exposés dans les différentes pièces du palais et reflètent le goût et le style de vie de l'aristocratie d’une autre époque.

Musée du romantisme

Ce petit palais néoclassique du XVIIIe siècle se situe en plein centre de Madrid, à proximité de la station de métro Tribunal. Ce musée a été fondé par un autre grand collectionneur, le marquis de la Vega Inclán, qui donna plus de 16 000 pièces dont des documents, des peintures, des sculptures et des objets d'art décoratif. Très vite, de grands intellectuels et hommes de lettres de l’époque, comme Mariano José de Larra, José de Zorrilla ou Juan Ramón Jiménez, contribuèrent à étoffer cette collection. Le jardin, les pièces et les salons de l’actuelle maison-musée nous invitent à plonger dans le romantisme espagnol du XIXe siècle pour découvrir ce mouvement artistique, les coutumes et le quotidien de la haute bourgeoisie de l’époque.

Musée Sorolla

En 1911, sur un terrain proche du Paseo de la Castellana, Joaquín Sorolla fit construire une demeure familiale qui lui servirait également de studio et d'atelier, avec un charmant jardin conçu par le peintre lui-même. Ce musée expose la plus riche collection d'œuvres de l'artiste (plus de 1 200) et conserve la décoration et l'ambiance d’origine de la demeure. Les lumineux paysages de Sorolla, ses plages, ses scènes quotidiennes et ses portraits côtoient les sculptures, les céramiques, les photographies, les bijoux et le mobilier que la famille acquit pour décorer la maison. 

Musée Lázaro Galdiano

De l’autre côté du Paseo de la Castellana, on trouve le palais de Parque Florido, qui abrite le musée Lázaro Galdiano. Ses 12 600 œuvres ont été réunies par l’éditeur, le marchand et le grand collectionneur José Lázaro Galdiano. Cette collection comprend une superbe pinacothèque avec des œuvres de maîtres tels que Goya, Jerôme Bosch, Cranach, Zurbarán, Le Greco et Murillo. Parmi les toiles, nous pouvons notamment admirer le seul Constable du pays. Des pièces d'orfèvrerie, des sculptures, des bijoux, des estampes, des meubles, des émaux et des objets en ivoire complètent la collection.

En savoir plus

spain is culture