Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Jardins du sultan, dans le Generalife de Grenade

  • Jardins dans le Generalife de Grenade

    Jardins dans le Generalife de Grenade

  
  


"Comme un sultan dans l'Eden : telle sera votre sensation lorsque vous vous promènerez dans le Generalife de Grenade, dans le sud de l'Espagne. ..."

Comme un sultan dans l'Eden : telle sera votre sensation lorsque vous vous promènerez dans le Generalife de Grenade, dans le sud de l'Espagne. Vous ne pouvez en effet repartir de cette ville d'Andalousie sans découvrir ses célèbres jardins arabes : un espace unique et exubérant, qui cherche à être à l'image du paradis. C'est tout au moins l'idée à partir de laquelle il a été conçu, puisque dans la culture musulmane, l'image des cieux est liée à la figure du jardin.

Ce qui est certain, c'est que le Generalife est placé sous le signe de la beauté et de l'harmonie. Pendant la visite, tout semble être fait pour tenir vos sens en éveil : le murmure de l'eau, les reflets de lumière, le parfum des plantes aromatiques, l'élégante décoration du palais, les couleurs des fleurs… Sans empressement, savourez la tranquillité qui émane de chaque endroit, dégustez lentement les sensations et succombez au charme de l'ancienne Al-Andalus.

Avec les sommets de la Sierra Nevada pour spectaculaire toile de fond, le Generalife était un lieu de villégiature utilisé par les rois de la dynastie des Nasrides. Ses jardins alimentaient autrefois les cuisines de l'Alhambra. Un site de prédilection pour les monarques à la recherche d'intimité et de calme. Même la simplicité ornementale du palais semble vouloir souligner cette atmosphère volontaire de retraite.

La visite actuelle du Generalife est regroupée avec celle du site de l'Alhambra, bien qu'en réalité, il s'agisse d'une enceinte indépendante dont la construction ne commença qu'au XIIIe siècle. L'allée des Cyprès vous conduira de l'Alhambra à la zone du palais du Generalife. Sur le chemin, vous traverserez les jardins d'en bas et le théâtre à l'air libre où se tient le festival international de musique et de danse de Grenade, pour finalement arriver au point le plus emblématique du Generalife : le Patio de la Acequia (cour du Canal). Dans ce véritable décor de conte des mille et une nuits, prenez le temps d'écouter la douce musique créée par l'enchevêtrement des jets d'eau, puis approchez-vous du long couloir latéral : il fut créé à l'époque chrétienne, et ses arcs vous offrent de bien jolies perspectives. Depuis le mirador, un autre panorama vous attend ; vous serez sans doute étonné de la position si basse des fenêtres. Cette disposition permettait de contempler le paysage assis par terre, comme le veut la coutume dans le monde arabe.

Ce n'est cependant pas le seul endroit digne d'admiration de cet ensemble : il vous restera encore à contempler les magnifiques chapiteaux et « yeserías » du palais, le légendaire patio de la Sultane, enchanteur et retiré, les rosiers et jardins qui parfument les Jardins d'en haut, l'étonnant escalier d'eau, au murmure apaisant, ou encore l'allée des lauriers-roses, qui offre une jolie vue sur l'Alhambra.

En abandonnant les jardins du Generalife, il se peut qu'un sentiment mêlé de bonheur et de nostalgie vous envahisse. Ne vous inquiétez pas, c'est tout à fait normal : vous venez d'abandonner le « paradis », mais vous pouvez revenir quand vous voulez.

spain is culture