Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Amanece, que no es poco

  • Amanece, que no es poco. Image cédée par la Filmothèque Espagnole

    Amanece, que no es poco. Image cédée par la Filmothèque Espagnole

  

Catégorie

Long métrage

Titre original

Amanece, que no es poco

Année

1988

Producteur

Jaime Borrell, Antonio Oliver, Fernando Valverde

Réalisateur

José Luis Cuerda

L’expression même du surréalisme cinématographique espagnol : un film satirique, dont chaque scène possède des dialogues ou situations cocasses.

Teodoro, jeune ingénieur espagnol travaillant comme professeur à l’université d’Oklahoma, revient au village pour voir sa famille. À son arrivée, il apprend que son père a tué sa mère. Mais pour compenser cette perte, celui-ci lui offre un side-car.
Ils entreprennent ensemble un voyage qui les conduira jusque dans un village de montagne, où ils découvriront peu à peu les singularités de l’endroit et de ses curieux habitants.
 

Fiche technique

Scénario
José Luis Cuerda

Interprètes
Antonio Resines, Luis Ciges, José Sazatornil, Cassen, Ovidi Montllor, Chus Lampreave, Manuel Alexandre, María Isbert

Photographie
Porfirio Enríquez

Musique
José Nieto

Durée
110 min.

Prix
Nomination aux Goya 1990 :
meilleur scénario original.
Meilleur son.
Meilleurs effets spéciaux.
Nomination aux Fotogramas de Plata 1990
À la meilleure actrice de cinéma
 

  

spain is culture