Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Lion ibéro-romain

  • Lion. Musée archéologique de Linares © Ministerio de Cultura

    Lion. Musée archéologique de Linares © Ministerio de Cultura

     
  

Catégorie

Sculpture

Datation

I siècle av. J.-C.

Contexte culturel

Romain

Titre original

León iberorromano

Gardiens des tombes

Sculpture de lion, animal associé au monde funéraire en tant que symbole de la vie éternelle depuis l’époque ibérique.

Dans le monde romain, le lion apparaît encore dans des contextes funéraires. Ce type de lion, mordant une tête humaine ou animale, était souvent représenté au cours des dernières années de la République puis du Haut-Empire, c’est-à-dire entre le Ier siècle av. J.-C. et le Ier siècle ap. J.-C.

La figure du lion appartenait aux représentations méditerranéennes et était présente dans la culture ibérique, mais les lions gardiens appuyés sur des têtes furent aussi très répandus dans le Latium et la Vénétie, où ils protégeaient les sépultures. Leur symbolique les associait à la fragilité de la vie. L’apparition de ce type de lions était très fréquente dans la vallée du Guadalquivir, certainement due à l’influence des nouveaux rites funéraires importés par des conquérants romains.
 

Caractéristiques de l'œuvre

Objet
Figure

Dimensions
Hauteur = 67,5 cm ; diamètre de la gueule = 15,5 cm

Technique
Polissage, taillage et abrasion

Matériau
Albâtre

  

Trouvez des informations touristiques sur les environs

spain is culture