Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Matar a Platón

  • Œuvre culturelle - Image générale
  

Catégorie

Poésie

Datation

2004

Titre original

Matar a Platón

Deux poèmes longs composent ce recueil, avec lequel Chantal Maillard, poète, philosophe et experte en religions orientales prétend rompre avec la tradition platonique rationaliste.

« Matar a Platón » et « Escribir », les deux poèmes de ce livre, servent à l’auteure d’origine belge à réfléchir à l’impossibilité de la compassion et au pourquoi de son engagement dans l’écriture. Sa poésie est une sorte de canal par lequel elle exprime le « rythme interne » de son âme. Maillard elle-même la considère comme un divertissement par lequel elle s’abstrait de sa première vocation, celle de l’essai et de la philosophie.

« Matar a Platón » constitue une sorte de jeu de miroirs autour d’un instant, d’un accomplissement précis pris sous un angle plus philosophique (l’influence du bouddhisme est évidente). « Escribir », en revanche, est une réflexion de style plus purement lyrique, une sorte de litanie sur la mort, dans le cas présent provoquée par la grave maladie dont a souffert l’auteure quelque temps avant de l’écrire.

Prix

Prix national de littérature (Poésie)

  

spain is culture