Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

El retablo de las maravillas

  • « Le Retable des merveilles ». Compagnie nationale de théâtre classique © Ministerio de Cultura

    « Le Retable des merveilles ». Compagnie nationale de théâtre classique © Ministerio de Cultura

  • Création de costumes par Guillén pour « Le Retable des merveilles ». Compagnie nationale de théâtre classique © Ministerio de Cultura

    Création de costumes par Guillén pour « Le Retable des merveilles ». Compagnie nationale de théâtre classique © Ministerio de Cultura

  

Catégorie

Littérature dramatique, Théâtre

Datation

1615

Titre original

El retablo de las maravillas

Intermède moralisant de Miguel de Cervantès dans lequel il adapte le récit oriental du costume invisible de l’empereur.

« Le Retable des merveilles », publié pour la première fois en 1615, est un intermède de Miguel de Cervantès qui s’inspire du conte oriental de l’empereur nu, que Don Juan Manuel avait adapté dans son chef-d’œuvre « le Comte Lucanor » (vers 1330), et que Cervantès connaissait.

Dans cette version, des comédiens arrivent dans un village pour y représenter une pièce insolite. Au moment de la représentation, ils annoncent que le spectacle n’est visible qu’aux seuls descendants de couples légitimes et chrétiens. Un militaire arrive alors, et avoue ne pas voir la pièce. Le public, pourtant dans la même situation, se moque de lui. À la fin de la pièce, les militaires donnent une correction aux villageois pour s’être laissé duper.

Il s’agit d’une vive critique de la société de l’époque et de ses coutumes, l’auteur s’en prenant tout particulièrement à la « pureté de sang » alors exigée, qui visait à éliminer l’islamisme et le judaïsme en Espagne.

  

spain is culture