Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

El Huésped del sevillano

  • « El Huésped del sevillano » © EFE

    « El Huésped del sevillano » © EFE

  

Catégorie

Zarzuela

Datation

1926

Titre original

El Huésped del sevillano

La musique et la mise en scène historique rendent hommage à la ville de Tolède et à l’Espagne du Siècle d’or.

Cette zarzuela en deux actes du compositeur Jacinto Guerrero a été jouée pour la première fois le 3 décembre 1926 au Teatro Apolo de Madrid. Le livret, en prose et en vers, est l’œuvre d’Enrique Reoyo et de Juan Ignacio Luca de Tena.
Elle prend place dans la Tolède du début du XVIIe siècle, concrètement dans le cadre de « L'Illustre servante », l’une des « Nouvelles exemplaires » de Miguel de Cervantès. En fait, l’hôte de la taverne du Sévillan qui donne son nom à la pièce est Cervantès lui-même. Il s’agit d’un personnage de la zarzuela à part entière, qui déclame des phrases tirées mots pour mots de sa nouvelle.
L’histoire, ingénieuse et originale, s’inscrit bien dans l’époque du Siècle d’or (amours, enlèvements, vengeances, picaresque). La superbe musique de Guerrero n’est pas reste : elle contient des morceaux éminemment célèbres, comme la romance « Canto a la espada toledana », connue populairement sous le nom de « Fiel espada triunfadora ».
 

  

spain is culture