Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

El Café de Chinitas

  • « El Café de Chinitas ». Ballet national d’Espagne © EFE

    « El Café de Chinitas ». Ballet national d’Espagne © EFE

  

Catégorie

Danse

Datation

1999

Titre original

El Café de Chinitas

Ce ballet, créé dans sa première version par Encarnación López alias « la Argentinita », est dédié au légendaire café-concert de Málaga.
 

Le « Café de Chinitas », ballet du danseur et chorégraphe José Antonio Ruiz pour le Centre andalou de danse, s’inspirait des décors peints par Salvador Dalí en hommage à Federico García Lorca pour la mythique danseuse Encarnación López, alias « la Argentinita », lors de sa première aux États-Unis en 1943.
En 2004, après sa nomination au poste de nouveau directeur artistique du Ballet national d’Espagne, José Antonio Ruiz choisit cette œuvre pour son premier programme de représentations. Il s’agissait d’un hommage à Dalí et Lorca (l’œuvre comprenait plusieurs des « Chansons populaires » rassemblées par le poète), mais aussi d’une commémoration des dix ans de la disparition d’Antonio « el Bailarín ». Les musiques de Joaquín Turina y étaient interprétées sous la patte « jazzistique » du pianiste Chano Domínguez.
 

  

spain is culture