Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Diquela de la Alhambra

  • Œuvre culturelle - Image générale
  

Catégorie

Danse flamenco

Datation

1985

Titre original

Diquela de la Alhambra

Le summum du flamenco, vu par Rafael Aguilar, danseur et chorégraphe, et sa compagnie, le Ballet Teatro Español de Rafael Aguilar.

« Diquela de la Alhambra », dont la première mondiale eut lieu au Festival international de musique et de danse de Venise, est un spectacle à la mise en scène très élaborée, qui réunit toutes les variantes du flamenco : danse, chant et guitare.
La chorégraphie, à laquelle participa également la danseuse María Guardia Gómez, « Mariquilla », explore les sources de l’art et de la musique du flamenco, ce qui poussa Aguilar à intégrer des musiciens issus d’autres cultures : arabes, gitans, perses et indiens.
La première de ce spectacle marqua les esprits en raison du travail impressionnant de la danseuse Manuela Aguilar, épouse de Rafael Aguilar, dans la création du personnage de « La Petenera », mais aussi parce qu’une autre danseuse extraordinaire, Eva Yerbabuena, y fit ses débuts. Par ailleurs, lors d’une tournée de la compagnie en Espagne, en Italie et en France (1987), la partie chant incomba, entre autres artistes, à la grande Carmen Linares.
 

  

spain is culture