Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Aires de villa y corte

  • « Aires de villa y corte ». Ballet national d’Espagne © EFE

    « Aires de villa y corte ». Ballet national d’Espagne © EFE

  

Catégorie

Danse

Datation

1994

Titre original

Aires de villa y corte

La recréation d’une époque. La « escuela bolera » et l’atmosphère de l’époque de Goya imprègnent ce spectacle du danseur et chorégraphe José Antonio Ruiz.

Jouée pour la première fois au Théâtre Lope de Vega de Séville en 1994, « Aires de villa y corte » est une nouvelle incursion du danseur et chorégraphe José Antonio Ruiz dans la danse académique espagnole ou « escuela bolera », conçue pour sa propre compagnie, Los Ballets Españoles. En 2005, il la choisit à nouveau pour se présenter lors de sa seconde accession à la direction artistique du Ballet national d’Espagne.
La partition, signée José Nieto, était une pièce en cinq mouvements recréant merveilleusement l’atmosphère de l’époque de Goya. José Antonio Ruiz proposait ainsi une chorégraphie à partir de danses sans connexion apparente, suivant un scénario à peine ébauché, mais dont l’ensemble brossait un tableau exceptionnel, recréant cette époque avec une grande force vitale et évocatrice.
 

  

spain is culture