Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Yerma

  • «Yerma» © EFE

    «Yerma» © EFE

  

Catégorie

Danse flamenco, Danse

Datation

1988

Titre original

Yerma

Rafael Aguilar, danseur et chorégraphe, est à l’origine de ce ballet novateur, qui enrichit les possibilités expressives de l’œuvre du poète Federico García Lorca.

Représenté pour la première fois au Festival italien de la Versiliana, ce spectacle est tiré du célèbre drame éponyme de Federico García Lorca, qui constitue l’une des plus célèbres pièces de théâtre de cet écrivain. La mise en scène reposait sur un seul accessoire : une reproduction gigantesque du « David » de Michel-Ange, œuvre du sculpteur Miguel Ortiz Berrocal.
Aguilar s’efforce de dresser un portrait psychologique du personnage principal, en tentant d’extérioriser les sentiments les plus refoulés d’une Yerma profondément déchirée par sa stérilité, son incapacité à procréer, qui l’empêche de concevoir sa propre jouissance sexuelle. Le spectacle alterne les numéros de danse de groupe, dans les scènes du pèlerinage, et les apparitions de Yerma seule ou avec son bien-aimé (des pas de deux très réussis), intimistes et tendres.
 

  

spain is culture