Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Zarzuela

  • Zarzuela

    Zarzuela

  
  


" Ce genre lyrique est né à Madrid et est à l’origine d’œuvres reflétant la réalité sociale de cette ville aux XVIIIe et XIXe siècles au travers de ses rues, fêtes, coutumes, personnages…"

Ce genre lyrique est né à Madrid et est à l’origine d’œuvres reflétant la réalité sociale de cette ville aux XVIIIe et XIXe siècles au travers de ses rues, fêtes, coutumes, personnages…

À son époque de plus grande splendeur, elle partageait le devant de la scène avec l’opéra, le théâtre en prose et en vers du XIXe siècle et le cinéma du XXe siècle. Grâce aux espaces qui ont été créés pour ce type de spectacle populaire, tels que le théâtre de la Zarzuela de Madrid, aux compagnies lyriques et aux tournées internationales, la zarzuela s’est répandue dans les pays de langue espagnole et a atteint des millions de spectateurs.
La zarzuela présente deux manifestations principales : d’un côté, le genre bref ou court, en un seul acte, qui présente des personnages caractéristiques et populaires de Madrid et des décors qui recréent l’ambiance de la ville. De l’autre, la grande zarzuela, œuvre en plusieurs actes, plus proche de l’opéra.
Les mauvais garçons, les voleurs, les nourrices et les policiers figurent parmi les personnages les plus courants. Les titres les plus connus de ce genre sont des œuvres de compositeurs célèbres, telles que « La verbena de la Paloma » de Tomás Bretón, « Agua, azucarillos y aguardiente » de Federico Chueca, « La Revoltosa » de Ruperto Chapí ou « El Barberillo de Lavapiés » de Francisco Asenjo Barbieri.
De nos jours, divers théâtres présentent au spectateur les œuvres les plus réussies du genre, miroir de multiples aspects de la vie espagnole d’autrefois.

Multimédia

spain is culture