Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Parc national des Pics d'Europe

  • Parc national des Pics d’Europe © Turespaña

    Parc national des Pics d’Europe © Turespaña

  • Parc national des Pics d’Europe © Turespaña

    Parc national des Pics d’Europe © Turespaña

  

Catégorie

Parc national

Superficie

64.660 hectares
Asturias, León
Cantabrie

Téléphone+34 985241412 - +34 985255376

Fax+34 985273945

Courrier électroniquepicos@oapn.es

Site Webhttp://www.magrama.gob.es/es/red-parques-nacionales/nuestros-parques/picos-europa/

Le premier Parc National espagnol

Le parc national des Picos de Europa est le premier du genre a avoir reçu ce titre. Sa création remonte à 1918, quand don Pedro Pidal, marquis de Villaviciosa, mit en place une loi pour créer le parc national de la montagne de Covadonga. Cette appellation changea le 30 mai 1995 et devint « Parc national de los Picos de Europa ».

Les Picos de Europa se composent en réalité de trois massifs connus sous les noms de : massif Oriental ou de Andara, massif Central ou de los Urriellles et massif Occidental ou de Cornión. Leur climat est humide : les précipitations sont constantes en raison de la proximité de la mer (20 kilomètres à peine). Si la présence de la neige se renforce au cours des mois d'hiver, on trouve fréquemment des névés de type permanent. La climatologie particulière du Parc favorise l'apparition fréquente de bancs de brouillard, particulièrement craints des montagnards. Le relief du Parc est très accentué : les hauts sommets alternent avec des gorges et canyons profonds. Le Parc contient 200 cotes de plus de 2000 m d'altitude et des dénivelés dépassant les 2300 m. Le massif central est le plus abrupt des trois. C'est aussi celui qui compte les plus grandes altitudes : Torrecerredo (2646 m), le sommet le plus haut des Picos, le Naranjo de Bulnes (2519 m) ou le Pico Tesorero (2570 m). Le massif occidental est le plus vaste. C'est un savant mélange de hauts sommets, comme la Peña Santa de Castilla (2596 m), de pâturages, de forêts sur versants, de hêtraies, chênaies et de concentrations de bruyères. C'est là qu'on trouve les célèbres lacs de Covadonga. Le massif oriental, plus petit et plus bas, est un contraste de rochers âpres et de verts pâturages. Le Parc est traversé par quatre ríos canalisés dans des gorges profondes : le défilé de la Hermida, traversé par le río Deva, le défilé de los Beyos, traversé par le río Sella, la « Garganta Divina », où coule le río Cares, et les défilés de La India, où coulent le río Duje. Le Parc peut être admiré de toutes parts grâce aux nombreux belvédères qui y sont aménagés. Nous suggérons d'emprunter le téléphérique de Fuentedé, qui permet de monter à 1800 mètres.

Informations pratiques

Renseignements sur les visites

Il est possible d'y accéder en voiture tout au long de l'année, sauf aux époques de plus grande affluence (été, Semaine sainte et ponts). Consulter les centres d’information.

Informations environnementales

Le parc national des Picos de Europa possède les plus robustes forêts océaniques d'Espagne qui regorgent de hêtres, de chênes, de noisetiers, d'érables, de châtaigniers et de noyers... La vallée est le biotope de nombreuses espèces animales comme les sangliers, les chevreuils, les loups et quelques ours. On y trouve aussi une multitude de petits oiseaux (rouges-gorges, charbonnières ou pics noirs), sans parler de l'emblématique grand tétras.

Informations culturelles

Les Picos de Europa appartiennent à des municipalités à cheval sur trois provinces : Asturies, provinces de Cantabrique et León. Ces localités comptent également de nombreuses ressources culturelles. La région de Liébana (province de Cantabrique mais aux confins des Asturies et de la province de León) permet entre autre de visiter les églises Santa María de Lebeña, Santa María de Piasca et le monastère Santo Toribio de Liébana.

  

Trouvez des informations touristiques sur les environs

Très intéressant Voir la suite

spain is culture