Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Palma

  • Cathédrale de Palma © Turespaña

    Cathédrale de Palma © Turespaña

  • Château de Bellver © Turespaña

    Château de Bellver © Turespaña

  • Palais royal de La Almudaina © Turespaña

    Palais royal de La Almudaina © Turespaña

  
Palma
Majorque, Baléares

La capitale de l’île de Majorque, située dans la baie du même nom, jouit d’un climat privilégié tout au long de l’année et d’une richesse paysagère et culturelle qui invite à visiter chaque recoin de la ville. Surtout connue pour son soleil et ses plages, elle n’en possède pas moins un centre historique riche en monuments, dont les plus beaux exemples sont la cathédrale, le palais de l’Almudaina, les halles et la Plaza Mayor.

Lire la suite

Une promenade à travers l'art et l'histoire

L’actuelle ville de Palma a été jadis convoitée par les Romains, les Arabes et les pirates barbaresques. C’est le monarque catalan Jacques Ier qui vint à bout de la domination musulmane sur l’île de la Méditerranée (au XIIIe siècle), et à qui nous devons les constructions les plus importantes de Palma.

Derrière les remparts du XVIIIe ayant refoulé pirates et corsaires à la mer, se cache la vieille ville et ses églises, palais et demeures seigneuriales aux superbes patios (il en existe plus de 40 répartis dans tout le centre de Palma).

La cathédrale de Palma (Sa Seu) se dresse sur un emplacement spectaculaire face à la baie et au port de pêche. Cet élégant temple gothique conserve l’harmonie malgré sa taille imposante. Le plus frappant du monument est une rosace spectaculaire le baldaquin particulier en fer forgé, œuvre du maître catalan Antonio Gaudí.

Face à la cathédrale se dresse le palais de l’Almudaina. L’ancien palais arabe et résidence des monarques majorquins est aujourd’hui converti en musée. Son aspect de forteresse arabe contraste avec la richesse ornementale du gothique flamboyant de sa chapelle Santa Ana.

Tout près d’ici, sur le Paseo Sagrera, se trouvent les halles (Sa Llotja). Parmi les plus beaux exemples d’architecture gothique civile d’Espagne, cet ancien marché accueille désormais des expositions. Ses colonnes salomoniques surmontées d’une voûte sur croisée ne cessent de surprendre dans une construction civile. À côté des halles, les arcs Renaissance du Consolat de Mar abritent le gouvernement autonome.

Le paseo Sagrera nous mène au musée d’art moderne Es Baluard, dont la collection est composée d’œuvres des tendances internationales les plus significatives, depuis la fin du XIXe jusqu’à nos jours. Ce centre permet de contempler les œuvres d’artistes tels que Cézanne, Gauguin, Picasso, Tàpies, Kiefer ou Barceló, entre autres. N’oublions pas non plus d’autres musées importants de la ville comme la fondation Pilar et Joan Miró ou la fondation March.

Nous pouvons continuer notre circuit par le paseo del Born. Il s’agit de l’une des plus grandes artères de la ville, qui sépare la vieille ville et les quartiers marins, et populaire, de Sant Joan et du Puig de Sant Pere.

En prenant la rue Unió à partir de la place Rei Joan Carles, nous nous arrêterons à la fondation la Caixa. De style moderniste, l'ancien hôtel Gran Hotel accueille un important centre culturel.

Nous arrivons ainsi à la Plaza Mayor ou grand place, d’inspiration moderniste prononcée. De là s’ouvrent les grandes avenues et allées qui forment les quartiers neufs de Palma de Mallorca, la ville moderne.

Pour retourner vers la côte en partant de la Plaza Mayor, nous pouvons traverser la vieille ville et visiter la place de Cort, l’hôtel de ville, le palais Vivot ou l’église Santa Eulària. Can Corbella (de style néo-mudéjar), Can Forteza Rey et le bâtiment El Águila (représentant du modernisme) sont d'autres demeures de la zone.

Une autre option consiste à parcourir l’ancien quartier juif et le quartier de Sa Calatrava. Sur cet itinéraire, les principaux arrêts sont le temple gothique Sant Francesc et, au cœur même du quartier juif (Call), l’église baroque Montisió, construite sur une ancienne synagogue. Une fois proches de la promenade maritime, les bains arabes nous rappellent que le califat de Cordoue domina également ces territoires.

Dans cette zone, nous pouvons visiter le musée de Majorque, qui renferme une collection composée de pièces préhistoriques, romaines, musulmanes et médiévales.

À deux kilomètres du centre de Palma, sur une colline, se dresse le château de Bellver. Son plan circulaire particulier et la délicatesse de ses arcades intérieures lui confèrent un aspect plus décoratif que défensif. Ses salles accueillent le musée municipal d'histoire.

Fermer

Ce qu'il faut voir sur place Voir la suite

Trouvez des informations touristiques sur les environs

Très intéressant

spain is culture