Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Cordoue

  • Mosquée de Cordoue © Turespaña

    Mosquée de Cordoue © Turespaña

  • Palais de La Merced © Turespaña

    Palais de La Merced © Turespaña

  • Porte d'Almodóvar © Turespaña

    Porte d'Almodóvar © Turespaña

  • Intérieur de la mosquée de Cordoue © Turespaña

    Intérieur de la mosquée de Cordoue © Turespaña

  
Cordoue
Cordoue, Andalousie

Située à l’intérieur des terres andalouses, Cordoue associe histoire et modernité à la perfection. Cette ville millénaire, dont la vieille ville est inscrite au patrimoine de mondial de l'UNESCO est l’héritage vivant des différentes cultures qui s’y sont installées au cours de son histoire.

Peu de villes au monde peuvent se vanter d’avoir été la capitale de l’Hispanie ultérieure sous l’Empire romain puis la capitale du califat des Omeyyades. Un véritable siège du savoir et de la connaissance ayant donné le jour à des penseurs tels que Sénèque, Averroès ou Maïmonide.

Une promenade dans la vieille ville de Cordoue permet de découvrir son superbe labyrinthe de ruelles, places et patios blanchis à la chaux et articulés autour de la mosquée-cathédrale, témoin de l’importance de la ville au Moyen Âge et véritable symbole de la capitale.

Lire la suite

De l’ancienne splendeur du Califat à la Cordoue chrétienne

Le califat de Cordoue, dont elle fut la capitale, en fit la ville la plus cultivée et élégante de l’Europe médiévale. Au Xe siècle, sous la domination d’Abd al-Rahman III, la médina est allée jusqu’à compter 1 000 mosquées, 800 établissements de bains et un système avancé d’éclairage public.

La grande mosquée, dominant la vieille ville, est une visite incontournable. Dès sa construction, le génie de sa conception et sa richesse ne cessent d’alimenter sa renommée. Sa « forêt de colonnes » (qui en compte près de mille), installée sur une basilique wisigothe, est parmi ses plus beaux attraits. Aujourd’hui, la cathédrale et la mosquée forment un espace architectural unique car suite à la Reconquête, il a été décidé de construire une cathédrale gothique dans la mosquée elle-même.

Le quartier juif est un autre des héritages hispano-mauresques. S’étendant de la mosquée jusqu’aux remparts et à la porte d’Almodóvar, il se compose d’un labyrinthe de ruelles aux façades blanchies à la chaux et ornées d’azulejos et de grilles. Ce quartier abrite la place Flores, la demeure des ducs de Medina Sidonia et la synagogue, la seule encore conservée aujourd’hui.

Dès le XVIIIe siècle, sous le règne de Ferdinand III le Saint, de nouvelles structures défensives sont dressées comme l’alcazar des Rois chrétiens (avec ses magnifiques jardins, fontaines et canaux d’irrigation) et la tour de la Calahorra, également dignes d’être connus.

Pour faire un parcours dans Cordoue, il est recommandé de voir également ses nombreuses places : celle du Potro, celle de Corredera ou celle de Capuchinos, où se trouve le Christ aux lanternes. Tous trois sont de magnifiques exemples des lieux de rencontre à Cordoue. Parmi les nombreuses constructions de la vieille ville, signalons les églises San Pedro, San Andrés ou encore celle de la Compañía.

Offre impressionnante de musées

Parmi les musées à visiter à Cordoue, plusieurs sont à souligner. Le musée archéologique contient des pièces ibériques, romaines, wisigothes, musulmanes, mudéjares et Renaissance.

Le musée des beaux-arts, quant à lui, abrite une collection intéressante d’œuvres d’artistes andalous pour la plupart. Soulignons les dessins de Valdés Leal, Zurbarán, Murillo, Palomino, Antonio del Castillo ou Juan de Peñalosa, ainsi que les sculptures de Juan de Mesa et Mateo Inurria. Il partage sa cour intérieure avec le musée Julio Romero de Torres, qui regroupe l’œuvre de ce peintre originaire de Cordoue.

Sans oublier le musée diocésain des beaux-arts consacre une salle à des artistes de la province ou encore la Casa de la Bulas occupée par le musée taurin de la ville.

Cordoue possède également d’importants centres d’art, parmi lesquels il convient de souligner le palais de la Merced, siège du conseil général, et le palais de Viana, également connu comme musée des Patios. Les nombreuses salles d’expositions de Cordoue, comme la salle Capitulares, n'en sont pas moins remarquables.

Cordoue est également synonyme de loisirs, grâce aux multiples événements culturels organisés tout au long de l'année : festivals flamencos, concerts, ballets, expositions…

Fermer

Ce qu'il faut voir sur place Voir la suite

Trouvez des informations touristiques sur les environs

En savoir plus

Très intéressant Voir la suite

Agenda Voir la suite

Domaine viticole

Du 18 mars 2018 au 22 mars 2018

Cordoue
Moriles

Procession de la Semaine sainte de Cordoue © Turismo de Córdoba

Du 25 mars 2018 au 1 avr. 2018

Cordoue
Semaine sainte de Cordoue

Image transparente

Du 1 mai 2018 au 13 mai 2018

Fête d'intérêt touristique national

Cordoue
Festival des patios de Cordoue

Image transparente

4 mai 2018

Gran Teatro de Córdoba - Cordoue
La Dame fantôme

Découvrez les environs Voir la suite

Services

spain is culture