Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Zamora

  • Remparts de Zamora © Turespaña

    Remparts de Zamora © Turespaña

  • Cathédrale de Zamora © Junta de Castilla y León

    Cathédrale de Zamora © Junta de Castilla y León

  • Palais des Momos à Zamora © Turespaña

    Palais des Momos à Zamora © Turespaña

  • Église San Juan de Puerta Nueva. Zamora © Turespaña

    Église San Juan de Puerta Nueva. Zamora © Turespaña

  
Zamora
Zamora, Castille-León
Zamora

Zamora, une ville de la Castille et Léon, conserve dans sa vieille ville de nombreux édifices de style roman, ce qui lui a valu d'être classée Site historique. Située sur les bords du Duero, le long de la « Ruta Vía de la Plata » (la route de l'argent), cette ville possède de nombreux remparts, palais et églises témoignant de son influence à l'époque médiévale. La « Ruta del Duero » et la « Ruta Vía de la Plata » sont deux itinéraires permettant de connaître l'art et l'histoire de la province. Sans parler de la gastronomie traditionnelle de Zamora et de ses traditions séculaires, comme la célébration de la Semaine Sainte, une fête classée d'intérêt touristique.

Lire la suite

Le « Puente de Piedra » est un pont qui franchit le Duero et donne accès à cette ville profondément marquée par son passé médiéval ; on la désigne d'ailleurs comme « la ville de l'art roman ». Ses constructions nous ramènent au Moyen Âge, une époque durant laquelle la ville devait se défendre de sièges et autres attaques ennemies. Appelée également « la Bien Cercada » (la ville bien entourée), en raison de ses trois ceintures défensives, elle conserve presque intégralement la première d'entre elles. Remarquons, le long de ces murs, la poterne « de la Traición » (de la tradition) et les portes « de Doña Urraca » et « del Obispo » (de l'évêque).
Nous visiterons ensuite le château et la cathédrale, deux constructions qui dominent littéralement le paysage.

Un joyau de l'art roman
Nous trouvons, entourée par le « parque del Castillo » (le parc du château), cette forteresse d'origine arabe qui conserve encore sur pied le donjon, la porte d'accès et le fossé. Jouxtant le château, se dressent les deux éléments les plus caractéristiques de la cathédrale de Zamora : sa tour et sa tour lanterne. La coupole à godrons et couverte d'écailles de pierre fut construite en style byzantin au XIIe siècle, tandis que la tour de style roman qui l'accompagne date du XIIIe. À l'intérieur de la cathédrale, nous remarquerons les grilles et les chaire en fer forgé, les bas-reliefs des stalles du coro et le cloître néoclassique, qui abrite le musée de la cathédrale.
Le long des rues étroites et pavées qui nous conduisent à la Plaza Mayor, nous observerons de nombreuses églises romanes, comme celles de San Ildefonso, de La Magdalena et de San Cipriano. Les voûtes en croisée d'ogives de style gothique, les absides et les portails ornés de motifs végétaux et les reliefs les plus anciens de la ville font partie des joyaux que nous seront amenés à visiter. Il est intéressant de s'arrêter et d'observer les chapiteaux et les archivoltes de toutes les églises romanes que nous croisons sur notre chemin.
Parmi les édifices civils de style Renaissance les plus intéressants, mentionnons les suivants : l'hôpital « de la Encarnación », aujourd'hui le siège du gouvernement provincial ; l' « Ayuntamiento Viejo », c'est-à-dire l'ancienne mairie, construite à la demande des Rois Catholiques ; le palais « de los Momos », aujourd'hui le siège de la « Audiencia Provincial » (le palais de justice) et le palais « del Cordón », qui abrite le musée de Zamora. Le palais des comtes d'Alba de Aliste (datant du XVe siècle) est un autre joyau de l'architecture Renaissance ; aujourd'hui, il est aménagé en parador. Dans ce parador, nous pouvons nous reposer dans des lits à baldaquin, profiter de la paix de ses patios et déguster les spécialités culinaires de la région. Au menu figurent des spécialités de la Castille et Léon, comme par exemple : l'arroz a la zamorana (spécialité de riz), la merluza rellena (morue farcie) et les natillas almendradas (crèmes renversées aux amandes). Mais si on veut s'imprégner des coutumes locales, il est conseillé de se rendre du côté de la calle Herreros, où on vous sert un verre (chato) de vin A.O.C. Toro, accompagné d'une tranche de lard frit (tapa).

La Semaine Sainte
La célébration de la Semaine Sainte, une festivité classée d'intérêt touristique, est une occasion excellente pour visiter Zamora ; de même qu'en été, époque durant laquelle les visiteurs ont l'occasion de visiter la ville guidés par les légendes médiévales du « Romancero » (recueil de romances), qui sont mises en scène dans les endroits les plus pittoresques de la ville.
La province de Zamora est jalonnée de villes chargées d'histoire et entourées de superbes paysages naturels. Ces localités se trouvent sur des routes très connues dans la région. La « Ruta Vía de la Plata » (la route de l'argent), qui relie Séville à Oviedo, passe par cette région depuis l'époque romaine. Nous découvrirons ainsi les trésors que renferment Benavente, Valparaíso ou La Hiniesta. La route de « la Ribera del Duero » est une autre route intéressante passant sur ces terres. Cette route passe par de nombreux châteaux, car au Xe siècle, elle marquait la frontière avec le monde musulman.
Toro, recouverte de vignobles et Arribes del Duero sont d'autres villes d'intérêt. Les amoureux d'espaces naturels pourront se rendre au parc naturel du Lago de Sanabria, où se trouve, entouré de beaux paysages de montagnes, le plus grand lac d'Espagne. Son centre de renseignements (le « Centro de Interpretación ») nous indiquera les meilleurs itinéraires à suivre pour connaître la zone.

Fermer

Ce qu'il faut voir sur place Voir la suite

Trouvez des informations touristiques sur les environs

Très intéressant

spain is culture