Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Miguel de Molina

  • Artiste / Créateur - Image générale
  

Spécialité

Musique

 

 

Date de naissance

10 avr. 1908

Date de décès

4 mars 1993
  


" Chanteur de copla. D’illustres auteurs ont écrit pour lui, comme Quintero, León et Quiroga, et il a été accompagné par des stars comme Pastora Imperio."

Il voit le jour en 1908, à Málaga, sous le nom de Manuel Frías de Molina. Il débute sa carrière d’artiste en donnant des représentations dans des cabarets andalous, puis dans les petits théâtres de la capitale espagnole pendant la République. En 1933, il accède à la notoriété en participant aux côtés de Soledad Miralles au spectacle « El testamento gitano » au théâtre Romea de Madrid. En 1942, il s’exile à Buenos Aires, où il mènera le reste de sa carrière et gagnera en maturité artistique. En 1960, il décide de faire ses adieux à la scène. Au début des années 90, son souvenir est ravivé dans la mémoire du public espagnol grâce au film de Jaime Chávarri « Las cosas del querer », une interprétation libre de la vie de l’artiste. Il meurt à Buenos Aires le 4 novembre 1993.

Prix

Ordre d’Isabelle la Catholique (1992)

spain is culture