Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

María Guerrero

  • « Portrait de María Guerrero ». Musée national du théâtre, Almagro © Ministerio de Cultura

    « Portrait de María Guerrero ». Musée national du théâtre, Almagro © Ministerio de Cultura

  

Spécialité

Théâtre

 

 

Date de naissance

17 avr. 1867

Date de décès

1928
  


" Actrice, elle a popularisé en Espagne, en Amérique latine et à travers de nombreuses villes d’Europe l’héritage théâtral des grands classiques espagnols et les nouvelles contributions dramatiques de ses contemporains."

María Ana de Jesús Guerrero Torija voit le jour à Madrid en 1867, où elle étudie l’art dramatique auprès de Teodora Lamadrid. Elle fait ses débuts en 1885 au théâtre de la Princesa, avec la compagnie de Ricardo Calvo Revilla, puis perfectionne sa technique à Paris aux côtés de Coquelin et Sarah Bernhardt (1891). Elle monte ensuite sa propre compagnie qu’intègrent de grands noms de la scène de l’époque, et qui donnera les premières des principales pièces de José Echegaray. Jacinto Benavente, Valle-Inclán et Benito Pérez Galdós feront partie de son répertoire. Elle réalise de nombreuses tournées en Europe et en Amérique latine, notamment en Uruguay et en Argentine. En 1908, elle achète le théâtre qui a accueilli ses débuts, où elle élit domicile en 1918. Il porte aujourd’hui son nom. Elle décède à Madrid en 1928.

spain is culture