Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Julieta Serrano

  • Julieta Serrano © Academia de Cine Española

    Julieta Serrano © Academia de Cine Española

  

Spécialité

Cinéma, Théâtre

 

 

Date de naissance

21 janv. 1933
  


"Actrice. Au cinéma, elle travaille avec Pedro Almodóvar dans Dans les ténèbres et Femmes au bord de la crise de nerfs, avec Jaime de Armiñán dans Mi querida señorita, avec José Luis Borau dans Tata mía et avec Vicente Aranda dans El amante bilingüe."

Née le 21 janvier 1933 à Barcelone au sein d'une famille d’acteurs, elle rejoint en 1950 la compagnie théâtrale de José Tamayo Rivas tout en apparaissant à la télévision et au cinéma. Au cinéma, elle travaille avec Pedro Almodóvar dans Dans les ténèbres et Femmes au bord de la crise de nerfs, avec Jaime de Armiñán dans Mi querida señorita, avec José Luis Borau dans Tata mía et avec Vicente Aranda dans El amante bilingüe. Au théâtre, elle participe notamment à Mesure pour mesure (1955), La Folle de Chaillot (1962), L’Île des chèvres (1962), La Maison de Bernarda Alba (1964), Un mois à la campagne (1964), Los abrazos del tiempo, Les Bas-fonds (1968), Les Bonnes (1969), La Maison de Bernarda Alba (1976), Antígona entre muros (1988), Rueda de fuego (1989), Doña Rosita, le langage des fleurs (2004), Las cuñadas (2008) ou Médée (2009).

Prix

Meilleure interprète de télévision pour Antigone, 1970
Meilleure interprétation dans un film espagnol pour Mi querida señorita, 1972
Meilleure actrice espagnole pour Dans les ténèbres, 1983
Prix national de théâtre, 2018
Médaille d’or du mérite des beaux-arts (2019)
Prix Goya  du meilleur second rôle féminin (2020)

Œuvres incontournables

  • Mi querida señorita. Image cédée par la Filmothèque Espagnole

    Mi querida señorita (interprétation)

    Ce film traite avec une certaine délicatesse d’un thème particulièrement compliqué pour l’époque, le travestissement, et fait ressortir les barrières sociales auxquelles se heurtaient les femmes. 
     
     

    En savoir plus
  • Images du film «Femmes au bord de la crise de nerfs», de Pedro Almodóvar © EL DESEO, D.A., S.L.U.

    Femmes au bord de la crise de nerfs (interprétation)

    Cette comédie amusante a connu un grand succès au niveau international ; elle permit à Pedro Almodóvar d’obtenir sa première nomination aux Oscars.
     

    En savoir plus
  • Antonio Banderas dans « Douleur et Gloire », de Pedro Almodóvar © El Deseo. Photo : Manolo Pavón

    Douleur et Gloire (interprétation)

    « Douleur et Gloire » est le film le plus intime de Pedro Almodóvar. Sans être autobiographique, il s’inspire des expériences personnelles du cinéaste et abonde en références liées à sa trajectoire artistique.

    En savoir plus

Autres œuvres d'exception

  • El marit vá de visita (1951), de Javier Regás
  • La casa de Bernarda Alba (1976), de Federico García Lorca.
  • La gata sobre el tejado de zinc (1984), de Tennessee Williams.
  • Las alegres comadres de Windsor (1994), de William Shakespeare.
  • Electra (2012), de Eurípides.
  • El malentendido (2013), de Albert Camus
  • Éramos tres hermanas (2014), de Chejov.
spain is culture