Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Juan Valera

  • Juan Valera © Iberfoto

    Juan Valera © Iberfoto

  

Spécialité

Littérature

 

 

Date de naissance

18 oct. 1824

Date de décès

18 avr. 1905
  


" Homme politique, diplomate et écrivain. Personnage le plus européen du XIXe siècle espagnol, son œuvre reflète sa recherche d’ouverture et de conciliation."

Juan Valera y Alcalá-Galiano est né à Cabra, en 1824. Issu d’une famille noble et cossue, il étudie au séminaire de Málaga (1837-1840) puis au collège Sacromonte de Grenade (1841). Il obtient son doctorat en droit à l’université de Grenade. Sa carrière diplomatique débute à Naples, aux côtés de l’ambassadeur et poète Ángel de Saavedra. Il parcourra ensuite toute l’Europe et une partie de l’Amérique avant de s’installer à Madrid en 1858, où il se lance dans une carrière politique. Sophistiqué et attaché à l’esthétique, il s’oppose au roman réaliste et au naturalisme pratiqué par ses contemporains, et notamment à Benito Pérez Galdós. S’il a cultivé tous les genres, il est surtout célèbre pour son roman « Pepita Jiménez » (1874), traduit en dix langues. Albéniz en fit même un opéra. Il meurt à Madrid en 1905.

Œuvres incontournables

  • Œuvre culturelle - Image générale

    Pepita Jiménez

    Avec sa première œuvre, Juan Valera remporta l’un des plus grands succès de ventes de la seconde moitié du XIXe siècle.

    En savoir plus

Autres œuvres d'exception

  • « La Grande Jeannette »
spain is culture