Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

José de Ribera « lo Spagnoletto »

  • José de Ribera dit « lo Spagnoletto » © Kim Castells/Iberfoto

    José de Ribera dit « lo Spagnoletto » © Kim Castells/Iberfoto

  

Spécialité

Peinture

 

 

Date de naissance

12 janv. 1591

Date de décès

1652
  


" Peintre. Il représente le point d’inflexion entre le naturalisme de la contre-réforme et le baroque proprement dit."

Hormis son lieu et sa date de naissance, à Xàtiva (Valence) en 1591, et qu’il est le fils d’un cordonnier, on ne connaît pratiquement rien de son enfance ni de sa première formation. Certaines sources italiennes du début du XVIIe nous apprennent que vers 1611, il se retrouve au service du duc Ranuccio Farnèse, et que dans la ville de Parme, il est déjà reconnu pour son grand talent de peintre. En 1613, il s’installe semble-t-il à Rome, dans le cadre de l’Académie San Lucas, où il se familiarise avec la peinture du Caravage et le naturalisme. En 1616, membre de plein droit de l’Académie San Lucas, il se rend définitivement à Naples, où il épousera Caterina Azzolino. Sa première étape ténébriste et contreréformiste laissera place à une autre plus coloriste, influencée par les artistes vénitiens Titien et Véronèse. Il meurt à Naples en 1652.

Œuvres incontournables

  • « Samson et Dalila ». Musée des beaux-arts de Cordoue © Ministerio de Cultura

    Samson et Dalila

    La collection de dessins et gravures du musée renferme des pièces fascinantes, telles que celle-ci, réalisée par José de Ribera « El Españoleto ».

    Musée des beaux-arts de Cordoue (Cordoue)

    En savoir plus
  • « Le Songe de Jacob » © Madrid, Museo Nacional del Prado

    Le songe de Jacob

    La capacité de José de Ribera à décrire un épisode biblique sous un aspect humain et réaliste fait de cette toile un véritable chef-d’œuvre.

    Musée national du Prado (Madrid)

    En savoir plus
  • « Saint Jacques le Majeur ». Musée des beaux-arts de Séville © Ministerio de Cultura

    Saint Jacques le Majeur

    Cette œuvre surprend par le remarquable jeu de lumière et le puissant modelé du dessin, dont la maîtrise est vraisemblablement le fruit des excellentes qualités de Ribera en tant que graveur.

    Musée des beaux-arts de Séville (Séville)

    En savoir plus
  • « La Sainte Famille ». Musée de Santa Cruz. Tolède © Ministerio de Cultura

    La Sainte Famille

    Œuvre de premier ordre parmi les collections du musée de Santa Cruz où Ribera applique l’ambiance ténébriste empruntée à l’art du Caravage.

    Musée de Santa Cruz. (Tolède)

    En savoir plus
  • « Saint Sébastien soigné par sainte Irène et sa servante ». Détail © Museo de Bellas Artes de Valencia

    Saint Sébastien soigné par sainte Irène et sa servante

    Ce tableau de José de Ribera « lo Spagnoletto », qui est l'une des œuvres emblématiques du musée, constitue un exemple parfait de la maîtrise du clair-obscur par l'artiste.

    Musée des beaux-arts de Valence (Valence)

    En savoir plus

Autres œuvres d'exception

  • Archimède
  • Madeleine pénitente
  • Saint Sébastien soigné par les Saintes femmes
  • Saint Jérôme et l’ange
  • Silène ivre
  • Martyre de saint André
  • La Femme à barbe. Portrait de Magdalena Ventura et son mari
  • Martyre de saint Sébastien
  • L’Adoration des bergers
spain is culture