Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

José Antonio Ruiz

  • José Antonio Ruiz © EFE

    José Antonio Ruiz © EFE

  

Spécialité

Danse, Flamenco

 

 

Date de naissance

1951
  


" Danseur et chorégraphe, Il a dirigé le Ballet national d’Espagne et créé des chorégraphies pour les plus grands danseurs et les plus grandes compagnies nationales et internationales."

José Antonio Ruiz de la Cruz, né en 1951, fait ses débuts à Buenos Aires dès l’âge de huit ans. En 1964, il intègre la compagnie de María Rosa. Le « Ballet Siluetas », qu’il fonde en 1972 aux côtés de la danseuse madrilène Luisa Aranda, sera le cadre d’expression de ses premières créations chorégraphiques. En 1978, il devient le premier danseur du récemment créé Ballet national d’Espagne sous la direction d’Antonio Gades. Il en assumera lui-même les fonctions de directeur de 1986 à 1992. Après avoir créé la compagnie « José Antonio y los Ballets Españoles » (1994) et réalisé plusieurs productions chorégraphiques pour Julio Bocca, Carla Fracci et Aida Gómez, il est nommé directeur de la Compagnie andalouse de danse en 1997 puis revient au Ballet national d’Espagne en tant que directeur, poste qu’il occupe actuellement jusqu’en septembre 2011, date à laquelle quand Antonio Najarro prendra sa suite.

.

Prix

Prix national de la danse (1997)
Médaille d’or du mérite des beaux-arts (2005)

Œuvres incontournables

  • « Aires de villa y corte ». Ballet national d’Espagne © EFE

    Aires de villa y corte

    La recréation d’une époque. La « escuela bolera » et l’atmosphère de l’époque de Goya imprègnent ce spectacle du danseur et chorégraphe José Antonio Ruiz.

    En savoir plus
  • « El Café de Chinitas ». Ballet national d’Espagne © EFE

    El Café de Chinitas

    Ce ballet, créé dans sa première version par Encarnación López alias « la Argentinita », est dédié au légendaire café-concert de Málaga.
     

    En savoir plus
  • Dessins de costumes d’Yvonne Blake pour « Le Tricorne ». Ballet national © Ministerio de Cultura

    El sombrero de tres picos

    Tradition et modernité. Un magnifique spectacle, fruit de la fusion entre la musique du maître Falla, une chorégraphie de José Antonio Ruiz et une scénographie inspirée de Salvador Dalí.

    En savoir plus
  • Œuvre culturelle - Image générale

    Elegía – Homenaje a Antonio

    Des années après la disparition du danseur et chorégraphe Antonio Ruiz Soler, Antonio « el Bailarín », son compagnon de profession, José Antonio Ruiz, lui rend cet hommage bien mérité.

    En savoir plus
  • « La Leyenda ». Ballet national d’Espagne © Ministerio de Cultura. J. Vallina

    La leyenda

    La « légende » à laquelle fait allusion le titre de ce ballet n’est autre que la célèbre bailaora et cantaora Carmen Amaya, à laquelle le chorégraphe José Antonio Ruiz rend ici hommage.

    En savoir plus

Autres œuvres d'exception

  • Con mi soledad
  • Blanco y negro
  • Elegía andaluza
  • El corazón de piedra verde

Multimédia

spain is culture