Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Gonzalo Suárez

  • Gonzalo Suárez © Benito Pajares / EL MUNDO

    Gonzalo Suárez © Benito Pajares / EL MUNDO

  

Spécialité

Cinéma

 

 

Date de naissance

1934
  


"Réalisateur et écrivain. Il s’agit de l’une des personnalités les plus marquantes de la scène culturelle espagnole."

Né à Oviedo, en 1934. Sa famille s’installe à Madrid en 1936, où elle sera surprise par la guerre civile. Il étudie la philosophie et les lettres, puis il commence par se consacrer au journalisme, notamment sportif, pour « El Noticiario Universal ». Précurseur de l’école de Barcelone, il fait ses débuts au cinéma avec « Ditirambo » (1967). Il commence à travailler sur un type de cinéma éloigné des tendances traditionnelles, mais son échec face au public le dirige vers une production plus commerciale. Parmi ses réalisations, soulignons « La Regenta », « Epílogo », « Remando al viento » et « El detective y la muerte ». Parallèlement au cinéma, il s’adonne à une activité littéraire prolifique qui débute en 1963 avec la publication de son roman « De cuerpo presente ».

Prix

Coquille d’argent du meilleur réalisateur du festival international de cinéma de Saint-Sébastien (1988)
Prix national de la cinématographie (1991)
Médaille d'Or au Mérite des Beaux-Arts
Chevalier des Arts et des Lettres
 

Œuvres incontournables

  • Épilogue © EFE

    Epílogo (réalisation, scénario)

    Le réalisateur, Gonzalo Suárez, est également l’auteur des deux romans à l’origine de ce film : « Gorila en Hollywood » et « Rocabruno bate a Ditirambo ».

    En savoir plus
  • Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ? ©EFE

    Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça? (interprétation)

    Cette comédie de Pedro Almodóvar associe un humour surréaliste à des moments affligeants et des tendances noires.

    En savoir plus

Autres œuvres d'exception

  • « La Regenta »
  • « Remando al viento »

En savoir plus

spain is culture