Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Fernando Rey

  • Fernando Rey © EFE

    Fernando Rey © EFE

  

Spécialité

Cinéma

 

 

Date de naissance

20 sept. 1917

Date de décès

1994
  


" Acteur de cinéma, il fut le premier interprète espagnol de renommée internationale grâce à sa collaboration avec Luis Buñuel et mena sa carrière dans plusieurs pays."

Fernando Casado Arambillet, connu sous le nom Fernando Rey, naît à La Corogne en 1917. Il décide d’étudier l’architecture, mais la guerre civile espagnole interrompt ses études. Il commence à travailler dans le cinéma en faisant de la figuration. Durant ces premières années, il exerce également le métier d’acteur de doublage. En 1944, il interprète le duc d’Albe dans le film « Eugenia de Montijo ». Dans « Locura de Amor » (1948), il donne vie à Philippe le Beau, roi d’Espagne. Dans les années 60 et 70, son travail avec Luis Buñuel lui apporte une renommée internationale. Sa filmographie regroupe les titres « Viridiana », « Tristana », « Le charme discret de la bourgeoisie » et « Cet obscur objet du désir ». Il travaille également dans des productions internationales telles que « French connection », le film aux cinq Oscars. En 1991, il est nommé directeur de l’Académie espagnole des arts et des sciences cinématographiques. Il meurt à Madrid en 1994.

Prix

Prix national de cinématographie

Œuvres incontournables

  • Le Crime de Cuenca © EFE

    Le crime de Cuenca (interprétation)

    Ce film rapporte un fait divers survenu en 1913, dans la province de Cuenca, où deux personnes furent condamnées pour un crime qu’elles n’avaient pas commis. 
     

    En savoir plus
  • Le Charme discret de la bourgeoisie © EFE

    Le charme discret de la bourgeoisie (interprétation)

    Ce film valut à son réalisateur, Luis Buñuel, d’être le premier Espagnol à remporter un Oscar. 
     

    En savoir plus
  • Poignard et trahison © EFE

    Locura de amor (interprétation)

    Il s’agit de l’une des productions les plus représentatives du cinéaste Juan de Orduña, dont le scénario s’appuie sur l’œuvre de Manuel Tamayo y Baus.

    En savoir plus
  • Tournage. Tristana © EFE

    Tristana (interprétation)

    Ce film, adaptation du roman de Benito Pérez Galdós par Luis Buñuel, a été tourné à Tolède. 
     

    En savoir plus
  • Viridiana © EFE

    Viridiana (interprétation)

    Luis Buñuel s’est vu décerner la Palme d’or du Festival de Cannes grâce à ce film.
     

    En savoir plus
spain is culture