Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Fernando Fernán Gómez

  • Fernando Fernán Gómez © Javi Martínez / EL MUNDO

    Fernando Fernán Gómez © Javi Martínez / EL MUNDO

  

Spécialité

Cinéma, Théâtre

 

 

Date de naissance

28 août 1921

Date de décès

21 nov. 2007
  


"Acteur, metteur en scène de théâtre et cinéma, scénariste et écrivain. Sa filmographie retrace l’histoire du cinéma espagnol du XXe siècle. Il a occupé un siège à l’Académie royale espagnole."

Fernando Fernández Gómez est né à Lima (Pérou) en 1921. En 1938, il fait ses débuts d’acteur au sein de la compagnie de Laura Pinillos ; cinq ans plus tard, il jouera dans son premier film, « Cristina Guzmán », de Gonzalo Delgrás. Il s’agit de l’une des plus grandes personnalités espagnoles de la scène et du septième art. Il a joué dans près de 200 films sous la direction des meilleurs réalisateurs – Edgar Neville, Víctor Erice, Luis García Berlanga ou Pedro Almodóvar. Il dirige également près d’une trentaine de longs métrages. Son activité cinématographique est complétée par une œuvre littéraire prolifique, qui lui vaut d’être invité en l’an 2000 à rejoindre le fauteuil « B » de l’Académie royale espagnole. Il meurt à Madrid en novembre 2007 à l’âge de 86 ans.

Prix

Ours d’argent du Festival de Berlin (1977, 1985) 
Prix national du théâtre (1985)
Prix national de la cinématographie (1989)
Six Goya
Prix à la Culture de la Communauté autonome de Madrid (2001)

Œuvres incontournables

  • « Les bicyclettes sont pour l’été » © EFE

    Las bicicletas son para el verano

    Œuvre à succès de Fernando Fernán-Gómez où l’auteur raconte ses souvenirs d’enfance pendant la guerre civile espagnole.

    En savoir plus
  • Film - Image générale

    L'esprit de la ruche (interprétation)

    Le mythe de Frankenstein sert de prétexte à ce portrait poétique sur l’enfance, les rêves et la peur. 

    En savoir plus
  • El Último caballo © EFE

    El último caballo (interprétation)

    Ce film, qu’Azorín considérait comme son favori, est une comédie brillante, aux confins de la farce et du néoréalisme.

    En savoir plus
  • Film - Image générale

    El viaje a ninguna parte (réalisation, scénario)

    Un regard émouvant sur le monde des comédiens ambulants sous l’Espagne franquiste.

    En savoir plus
  • L’Autre moitié du ciel © EFE

    L'autre moitié du ciel (interprétation)

    Le titre trouve son origine dans une phrase de Confucius selon laquelle les femmes étaient la moitié du ciel.

    En savoir plus
spain is culture