Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Emilia Pardo Bazán

  • Emilia Pardo Bazán © EFE

    Emilia Pardo Bazán © EFE

  

Spécialité

Littérature

 

 

Date de naissance

16 sept. 1851

Date de décès

1921
  


" Écrivain. Elle était la seule femme parmi le groupe d’écrivains qui récupéra la tradition romanesque espagnole et ramena le genre au sommet."

Née à La Corogne en 1851. Fille des comtes de Pardo Bazán, un titre dont elle hérite en 1890, elle s’installe à Madrid en 1869, un an après son mariage. Lectrice assidue des classiques espagnols, elle s’intéresse aussi aux nouveautés littéraires étrangères. En 1879 elle publie « Pascual López », influencée par la lecture de Pedro Antonio de Alarcón et de Juan Valera, sans que cette œuvre ne reflète encore l’orientation que sa prose adopterait dans la décennie suivante. Les titres « un Voyage de noces » (1881) et « la Tribune » (1882) marquent son évolution vers un naturalisme nuancé, un mouvement littéraire qu’elle introduit en Espagne. Et parmi son activité journalistique infatigable, il convient de citer les articles et contes publiés par « El Imparcial ». Elle est aussi la fondatrice de la revue « Biblioteca de la Mujer » (1892). Elle meurt à Madrid en 1921.

Œuvres incontournables

  • Œuvre culturelle - Image générale

    Los pazos de Ulloa

    Emilia Pardo Bazán est l’auteur de ce chef-d’œuvre du naturalisme littéraire espagnol.

    En savoir plus

Autres œuvres d'exception

  • « La Tribune »
  • « Un Voyage de noces »
  • « La Sirène noire »
spain is culture