Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

El Lebrijano

  • El Lebrijano © Carlos Barajas / EL MUNDO

    El Lebrijano © Carlos Barajas / EL MUNDO

  

Spécialité

Flamenco, Musique

 

 

Date de naissance

1941

Date de décès

13 juil. 2016
  


"Chanteur de flamenco. Considéré comme l’un des grands noms du chant jondo de la seconde moitié du XXe siècle, il est le pionnier de l’introduction de l’orchestre symphonique aux créations flamenco."

Né en 1941 à Lebrija (Séville) au sein d’une famille traditionnellement flamenco, sous son vrai nom Juan Juan Peña Fernández. Son parcours débute dans les tablaos (cabarets flamenco) de Séville, jusqu’à ce qu’il entre dans la compagnie d’Antonio Gades. Plus d’une trentaine de disques se distinguent parmi son œuvre, dont « De Sevilla a Cádiz » (1967), pour lequel il parvient à réunir El Niño Ricardo et Paco de Lucía, « Persecución » (1976), un album sur l’histoire gitane avec des textes du poète et expert de l’art flamenco Félix Grande, et « Encuentros » (1988), en collaboration avec l’orchestre andalou de Tanger, qui mêle les sons flamenco à la musique marocaine, une découverte qui s’imposera comme une constante dans son travail postérieur. Il meurt à Séville en juillet 2016.

Prix

Médaille d’or du mérite du travail (1999)
Prix de Music de la Culture Tsitane (2010)
Prix Giraldillo Ville de Seville de la Biennale de Flamenco (2014)

Œuvres d'exception

  • « De Sevilla a Cádiz »
  • « Encuentros »

En savoir plus

spain is culture