Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Dámaso Alonso

  • Dámaso Alonso (à droite) et Gerardo Diego au cours d’une séance à l’Académie espagnole © EFE

    Dámaso Alonso (à droite) et Gerardo Diego au cours d’une séance à l’Académie espagnole © EFE

  

Spécialité

Littérature

 

 

Date de naissance

22 oct. 1898

Date de décès

1990
  


" Homme de lettres, poète et philologue. Il est à la fois considéré comme un membre de la Génération de 27 et de l’après-guerre."

Dámaso Alonso y Fernández de las Redondas voit le jour à Madrid, en 1898. Suite à sa formation au Centre des études historiques dirigé par Menéndez Pidal, il participe aux activités de la Résidence étudiante où il croise García Lorca, Pepín Bello, Buñuel, Alberti, Cernuda et Altolaguirre. À Las Navas del Marqués il fait la connaissance de Vicente Aleixandre avec qui il tisse une amitié qui durera jusqu’à sa mort. L’après-guerre change le cours de sa poésie et il publie en 1944 « Enfants de la colère », inaugurant ainsi la poésie déracinée. Via son immense travail philologique, il rend hommage au précieux Góngora. Il enseigne la langue et la littérature dans diverses universités nationales et internationales. Il fut aussi le directeur de la « Revista de Filología Española » et de l’Académie espagnole, où il lutta contre la fragmentation de la langue. Il meurt à Madrid en 1990.

Prix

Prix national Miguel de Cervantes (1978)

Œuvres incontournables

  • Œuvre culturelle - Image générale

    Fils de la colère

    Considéré comme le chef d’œuvre du poète Dámaso Alonso de la « Génération de 27 », ce livre est l’un des recueils les plus angoissants et existentiels de la poésie espagnole.

    En savoir plus

Autres œuvres d'exception

  • « Oscura noticia »
  • « Estudios y ensayos gongorinos »
  • « La Poésie de San Juan de la Cruz »
spain is culture