Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Chus Lampreave

  • Chus Lampreave © Chema Tejeda / EL MUNDO

    Chus Lampreave © Chema Tejeda / EL MUNDO

  

Spécialité

Cinéma

 

 

Date de naissance

11 déc. 1930

Date de décès

4 avr. 2016
  


"Actrice de seconds rôles parmi les plus connues et aimées du cinéma espagnol, elle doit notamment sa célébrité à sa collaboration avec Pedro Almodóvar."

María Jesús Lampreave Pérez naît à Madrid en 1930. Sa première vocation est la peinture, raison pour laquelle elle intègre l’Académie des beaux-arts de San Fernando. Elle commence sa carrière au cinéma sous la direction de Marco Ferreri, dans « L’appartement ». À partir de là, elle travaille avec les meilleurs réalisateurs espagnols, tels que Luis García Berlanga, Fernando Trueba, Fernán-Gómez et Pedro Almodóvar. C’est avec ce dernier qu’arrive la célébrité dans les années 80, avec des films tels que « Dans les ténèbres », « Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça », « Matador » et « Femmes au bord de la crise de nerfs ». Elle a joué dans plus de 50 films. Elle meurt à Almería le 4 avril 2016.

Prix

Goya du meilleur second rôle féminin (1993)
Médaille d’or du mérite des beaux-arts (2001)
Prix de la meilleure actrice au Festival international de cinéma de Cannes (2006)

Œuvres incontournables

  • Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ? ©EFE

    Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça? (interprétation)

    Cette comédie de Pedro Almodóvar associe un humour surréaliste à des moments affligeants et des tendances noires.

    En savoir plus
  • Affiche. Volver © EFE

    Volver (interprétation)

    Une fois de plus, Almodóvar a obtenu de nombreuses récompenses et nominations grâce à ce mélange de genres oscillant entre comédie et drame, et mettant en scène les thèmes de la responsabilité et de la solidarité.
     

    En savoir plus
  • Belle Époque © EFE

    Belle Epoque (interprétation)

    Cette comédie vivante, recréant l’atmosphère des jours préalables à la proclamation de la Seconde République espagnole, a reçu, entre autres prix, l’Oscar du meilleur film étranger.
     

    En savoir plus
  • Amanece, que no es poco. Image cédée par la Filmothèque Espagnole

    Amanece, que no es poco (interprétation)

    L’expression même du surréalisme cinématographique espagnol : un film satirique, dont chaque scène possède des dialogues ou situations cocasses.

    En savoir plus
spain is culture