Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Carlos Blanco Hernández

  • Artiste / Créateur - Image générale
  

Spécialité

Cinéma

 

 

Date de naissance

11 mars 1917

Date de décès

1 sept. 2013
  


"Scénariste de cinéma, sa carrière débute après avoir gagné un concours de scénarios. On lui doit certains titres mythiques de la filmographie espagnole."

Né à Gijón en 1917, il part pour Madrid en 1934 et se présente, à l’âge 22 ans, au concours de scénarios organisé par le Sindicato Nacional del Espectáculo, qu’il gagne avec « Don Beltrán de la cueva », travail qu’il vend à la maison de production Cifesa. C’est ainsi que commence sa carrière en tant que scénariste. « La princesa de los Ursinos » (1947) est son deuxième travail. Il écrit par la suite les scénarios de certains films mythiques du cinéma espagnol, comme « Poignard et trahison » (1948), « Don Juan » (1950) ou « Los peces rojos » (1955). Au début des années 60, il travaille pour le célèbre producteur de cinéma Samuel Bronston. En 1972, il écrit « Don Quichotte chevauche de nouveau », film interprété par Fernando Fernán-Gómez et Cantinflas. Il décède en 2013.

Prix

Médaille d’or du mérite des beaux-arts (2003)

Œuvres d'exception

  • Poignard et trahison
  • Los peces rojos
  • Don Quichotte chevauche de nouveau
spain is culture