Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Antonio Ferrandis

  • Antonio Ferrandis © EFE

    Antonio Ferrandis © EFE

  

Spécialité

Cinéma, Théâtre

 

 

Date de naissance

28 févr. 1921

Date de décès

16 oct. 2000
  


" Acteur. Connu pour son rôle de Chanquete dans la série télévisée « Verano azul », Antonio Ferrandis est également apparu dans certains des plus grands films du cinéma espagnol."

De son nom complet Antonio Ferrandis Monrabal, il est né à Paterna (Valence) en 1921. Dès son enfance, il fait preuve d'un grand engouement pour le théâtre en participant à des pièces scolaires et se produisant avec des troupes d'amateurs. Convaincu de sa vocation d'acteur, en 1950 il se rend à Madrid où il fera des remplacements. José Tamayo fait ensuite appel à lui pour jouer dans « Mort d'un commis voyageur ». Sa carrière se consolide alors au sein de la troupe du théâtre María Guerrero, alors qu'il réalise en parallèle de petits rôles au cinéma. Il s'éloignera peu à peu de la scène pour se consacrer à sa carrière cinématographique. Il collaborera avec les plus grands réalisateurs, notamment Luis García Berlanga, Luis Buñuel et Mario Camus. Les années 80 sont tout particulièrement florissantes : il participe à la série télévisée « Verano azul » (1981), joue le rôle principal du film « Volver a empezar » (1982) et est nominé aux prix Goya pour « Jarrapellejos » (1987). Il meurt à Valence en 2000.

Prix

Prix national du théâtre (1970)
Médaille d'or du mérite des beaux-arts (1993)

Œuvres incontournables

  • La Carabine nationale © EFE

    La escopeta nacional (interprétation)

    Comédie musicale qui critique sans concession la dernière époque du franquisme. Les scènes et les dialogues illustrent de manière précise de nombreux archétypes.

    En savoir plus
  • Volver a Empezar © EFE

    Volver a Empezar (interprétation)

    Premier film espagnol récompensé de l’Oscar du meilleur film étranger.
     

    En savoir plus
  • Mi querida señorita. Image cédée par la Filmothèque Espagnole

    Mi querida señorita (interprétation)

    Ce film traite avec une certaine délicatesse d’un thème particulièrement compliqué pour l’époque, le travestissement, et fait ressortir les barrières sociales auxquelles se heurtaient les femmes. 
     
     

    En savoir plus
spain is culture