Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Ana Mariscal

  • Ana Mariscal © EFE

    Ana Mariscal © EFE

  

Spécialité

Cinéma

 

 

Date de naissance

31 juil. 1923

Date de décès

1995
  


" Actrice, cinéaste et metteuse en scène de théâtre. Le film « Raza », de Saénz Heredia, sur un scénario de Francisco Franco, a déterminé sa carrière d’actrice."

Ana María Rodríguez Arroyo Mariscal, née à Madrid en 1923, est recrutée à l’âge de 20 ans par Luis Escobar pour jouer le rôle principal de la « Dulcinea » de Gaston Baty. Son deuxième film, « El último húsar » de Luis Marquina, lui vaut d’être sélectionnée pour jouer dans « Raza », film de Saénz de Heredia sous un scénario de Francisco Franco. Après plusieurs succès au théâtre, elle fait ses débuts de metteuse en scène en 1952 avec « Segundo López », où elle introduit un néoréalisme à l’espagnole. En 1954, elle réside à Buenos Aires, où elle interprète García Lorca. En 1981, sa mise en scène de « Los muertos » de Max Aub est jouée au centre culturel de la Villa de Madrid. Elle meurt à Madrid en 1995.

Prix

Médaille d’or du mérite des beaux-arts (1994)

Œuvres incontournables

  • Affiche. Raza ©EFE

    Raza (interprétation)

    D’un point de vue historique, ce film basé sur un roman du général Franco constitue un précieux document d’apologie de son idéologie.
     

    En savoir plus
  • Segundo López. Image cédée par la Filmothèque Espagnole

    Segundo López (réalisation, scénario, interprétation)

    Lors de la première, cette comédie de genre néoréaliste a reçu l’éloge des critiques. Il faut également souligner qu’il s’agit d’un film dirigé par une femme, Ana Mariscal, chose peu fréquente à cette époque.  
     
     

    En savoir plus

Autres œuvres d'exception

  • Con la vida hicieron fuego
  • Occidente y sabotaje
  • El camino
  • Vestida de novia
  • El paseíllo
spain is culture