Styles

Cette section vous permet de chercher nos contenus à travers les différentes étapes de l'histoire de l'art en Espagne : baroque, gothique, mudéjar…

Picasso. « Guernica » Modernisme et avant-gardes Le changement de siècle s'accompagne de nouveaux airs de modernité. Une attitude différente, plus libre, vis-à-vis de l'art et de la vie, caractérise la sensibilité esthétique de l'époque.

Publics

Cette section vous permet d'accéder à tous nos contenus de façon personnalisée, en fonction de vos intérêts particuliers et de votre profil sociodémographique.

Agapito Marazuela

  • Agapito Mazaruela © EFE

    Agapito Mazaruela © EFE

  

Spécialité

Musique

 

 

Date de naissance

20 oct. 1891

Date de décès

24 févr. 1983
  


" Musicien et folkloriste. Ce joueur de dulzaina et guitariste chevronné a passé toute sa vie à faire l'inventaire du patrimoine musical traditionnel de Castille."

Agapito Marazuela Albornos est né à Valverde de Majano (province de Ségovie) en 1891. Dès son plus jeune âge, il sillonne les terres de Castille avec son père pour recueillir des musiques traditionnelles qui menacent de tomber dans l'oubli : « tonadas », romances, chants de noces, chants de travail et, tout particulièrement, airs de dulzaina et tambourin. À 13 ans, il apprend à jouer de la dulzaina avec Ángel Velasco, qui avait révolutionné l'instrument en y ajoutant un système de clés métalliques qui renforçaient sa capacité d'expression. En 1920, il s'installe à Madrid, où il découvre la guitare, sa véritable vocation. Guitare en main, il se produit dans de nombreuses salles de concert en Espagne et à Paris. Il se consacre ensuite à l'enseignement et poursuit son travail de sauvegarde du folklore, en publiant des chansonniers, des livres et des disques. Il est mort à Ségovie en 1983. 
 

Prix

Médaille d'or du mérite des beaux-arts (1983)

Œuvres d'exception

  • « Cancionero de Castilla »
  • « Folclore castellano »
  • « Segovia viva »
spain is culture